Recettes faciles et gourmandes du quotidien

A la découverte des couteaux Japonais

A la découverte des couteaux Japonais

Ce n’est pas une recette que je vais vous proposer aujourd’hui mais nous allons parler couteaux et plus précisément couteaux japonais Fourniresto.

Peut-être ne connaissez-vous pas ce type de couteaux ? Si c’est le cas alors je vous propose une petite présentation.

 

Origine et Tradition de la coutellerie Japonaise 

Il existe bien des types de couteaux, un ustensile fondamental pour tous cuisiniers et cuisinières qui se respecte. Les couteaux japonais sont reconnus par les plus grands chefs pour leur dureté, leur tranchant et leur résistance.

Il existe une vieille tradition de coutellerie Japonaise.

Cette dernière tire ses origines de la fabrication des sabres japonais : les Katana.

Pour la majeure partie, les couteaux de qualité proviennent de la région de Sakai ou ils y sont produits depuis le XII° siècle. Ils peuvent être très couteux pour atteindre parfois des milliers d’euros. Chaque site de production voir chaque artisan possède ses propres techniques afin de produire les couteaux les meilleurs possibles.

Il faut savoir, que dans la cuisine Japonaise, les aliments doivent être coupés d’une façon leur permettant d’être facilement saisis avec des baguettes.

Les couteaux sont ainsi classés par aliments et par type de coupes et ont diverses formes, tailles et tranchant. L’on n’utilisera donc pas le même couteau si l’on doit couper des légumes ou du poisson, de la viande etc.

La coupe a une importance capitale et elle est même synonyme de respect. Ainsi, les légumes découpés artisanalement sont signe d’une nourriture de qualité et du respect offert aux invités.

A l’inverse, les coupes à la râpe sont considérées comme bâclées et sont réservées à la restauration rapide.

 

Spécificité des couteaux Japonais

Les couteaux Japonais, différent des couteaux occidentaux classiques dans leur façon d’être équilibré.

Le mouvement utilisé par un chef japonais lors de la coupe et un mouvement du bras entier, contrairement aux techniques de coupes occidentales ou le mouvement de coupe est principalement l’œuvre du poignet.

Ainsi les couteaux occidentaux sont équilibrés de façon à ce que le poids soit sur le haut du couteau contrairement aux couteaux japonais qui seront équilibrés de manière centrale.

Ces derniers sont de plus aiguisés que d’un seul côté, il existe donc des couteaux pour droitiers et d’autres pour gaucher.

Le couteau japonais le plus répandu à l’étranger est le couteau Santoku, un couteau de chef multi-usage. « Santoku »  signifie en effet trois bonnes choses en rapport avec les tâches habituellement réalisées en cuisine, à savoir « trancher, ciseler et émincer ».

A la découverte des couteaux Japonais
Couteau Japonais Santoku Japan Chef

 

Ce dernier permet de couper aussi bien des légumes, des fruits, des herbes ou de la viande. Il présente une lame de 10 à 20 centimètres de long dont le tranchant est droit.

Il existe de nombreuses marques de couteaux japonais, les plus reconnus étant Chroma, Kasumi et Mashiro, qui offre une grande diversité de couteaux reconnus pour leur résistance.

J’espère que vous aurez pris plaisir à lire cet article autant que j’ai pris plaisir à le rédiger et que maintenant les couteaux japonais n’auront plus aucuns secrets pour vous !

A très vite…

 

  • article sponsorisé

Newsletter

Reçois toutes mes nouvelles recettes par email !

En vous abonnant vous acceptez de recevoir l’actualité de Lolo et sa tambouille et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désabonner.

Partager

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

Vous aimerez aussi

Lauren Ferrie - Lolo et sa tambouille - blogueuse cuisine

Lauren Ferrie

Hello ! Moi c’est Lauren, une maman Toulousaine passionnée de cuisine. Blogueuse culinaire & Community Manager en freelance !

Je suis également conseillère Guy Demarle, alors si un produit vous intéresse, contactez moi !

Laisser un commentaire

Avis sur la recette

22 réponses

  1. J’ai un Santoku que j’ai acquis principalement pour la découpe des gâteaux… et c’est effectivement l’idéal avec sa lame très haute !
    Je ne regrette pas l’investissement.
    Bon début de semaine. Bizh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Blogueuse culinaire depuis 2008, je vous invite à découvrir mes recettes du quotidien pour la plupart gourmandes , parfois légères, parfois festives mais toujours simples et à la portée de tous & toutes !

N'hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux et à laisser une trace de votre passage, cela fait toujours plaisir !

En savoir plus

12k

abonnés

38k

abonnés

5788

abonnés

312

abonnés

Dernières recettes

Recettes populaires

Logo lolo et sa tambouille blanc

A chaque nouvelle recette, un email !

Inscris-toi pour être tenu au courant de chaque nouvelle recette postée sur le blog pour t’inspirer !

En vous abonnant vous acceptez de recevoir l’actualité de Lolo et sa tambouille et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désabonner.